^


Dernière ligne droite pour réduire ses impôts


Article publié le 07/12/2015

Dernière ligne droite pour réduire ses impôts

Il ne vous reste que quelques jours pour réduire votre prochain impôt sur le revenu. Vous devez en effet agir avant le 31 décembre pour réduire votre impôt sur le revenu à payer en 2016.

 

Autant dire que la fenêtre de tir est très courte pour mettre en place une solution adaptée à votre situation patrimoniale et à vos objectifs.

 

Au-delà des traditionnels dons à des associations, les investissements dans des PME ou encore la loi Pinel, voici 3 solutions attractives qui peuvent encore être mises en place avant la fin de l’année.


La forêt via des parts de GFF

 

La forêt est un placement en vogue, permettant de diversifier son patrimoine tout en investissant dans un bien tangible.

 

Considéré comme moins risqué que la plupart des produits de défiscalisation (notamment les investissements dans des PME ou dans le cinéma), la hausse des prix que connait la forêt ces dernières années en fait un placement attractif. Et bien entretenue, une forêt peut apporter un rendement annuel de 3 à 4% (revenus issus des coupes).

 

Côté fiscalité, un investissement dans la forêt permet notamment de réduire son impôt sur le revenu de 18% du montant investi. Ce montant est limité à 5 700 euros pour une personne seule et à 11 400 euros pour un couple marié et est soumis au plafonnement des niches fiscales.

 

Autre atout : côté ISF, vous pouvez bénéficier d’un abattement de 75% sur la valeur de la forêt.

 

Vous pouvez investir en direct en achetant une forêt, mais le plus simple d’ici la fin de l’année est de souscrire à des parts de Groupement Foncier Forestier ou GFF. Les risques sont ainsi mutualisés entre plusieurs forêts et vous en déléguez la gestion à une société spécialisée.

 

 

L’épargne sécurisée ou dynamique avec le PERP

 

Longtemps décrié, le PERP ou Plan d’Epargne Retraite Populaire (dont il n’a de populaire que le nom...) rencontre un succès croissant.

 

Pour les personnes fortement imposées, le PERP est en effet une solution particulièrement avantageuse. Il permet de déduire de son revenu imposable les cotisations versées sur le PERP, dans la limite toutefois de 10% des revenus professionnels de l’année précédente (après un abattement de 10% lui-même plafonné).

 

Ainsi, pour un taux marginal d’imposition de 41 %, vous pouvez par exemple réduire votre impôt de 12 300 euros en investissant 30 000 euros dans un PERP.

En contrepartie de cet avantage fiscal particulièrement important, les fonds sont bloqués jusqu’à votre départ à la retraite.

 

En termes de supports, le PERP est relativement proche de l’assurance vie.

Vous pouvez choisir différents fonds pour faire fructifier votre capital. Vous pouvez ainsi sécuriser votre placement sur des fonds euros, ou choisir des fonds plus dynamiques (et par conséquent plus risqués) avec des Unités de Comptes ou des fonds immobiliers (SCPI).

 

 

L’immobilier ancien avec le Malraux

 

Le Malraux est un dispositif visant à investir dans un secteur sauvegardé ou dans une zone de protection du patrimoine.

 

Si le prix d’achat du bien ne donne pas accès à un avantage fiscal, les travaux réalisés permettent de réduire ses impôts. Vous pouvez ainsi obtenir une réduction d’impôt sur le revenu de 30% du montant des travaux en secteur sauvegardé et de 22% en zone de protection.

 

Le montant des dépenses est plafonné à 100 000 euros par an, mais les travaux pouvant être étalés sur 3 ans, vous pouvez atteindre une réduction d’impôt totale de 90 000 euros.

 

Côté contraintes, vous devez louer votre bien pendant 9 ans, mais sans aucun plafond de loyer (contrairement aux dispositifs tels que le Pinel par exemple). Enfin, avantage déterminant : le Malraux n’entre pas dans le plafond des niches fiscales.

 

Partout en France, les programmes sont assez nombreux. Privilégiez ceux dont les travaux ont commencé pour défiscaliser dès cette année. Vous pouvez également investir via des parts de SCPI et ainsi mutualiser les risques de cet investissement entre plusieurs biens éligibles.

 

 

Afin de mettre en place la solution de défiscalisation la plus adaptée à votre profil, réalisez une simulation gratuite avec Défiscalisator, le seul simulateur de défiscalisation en France.

Vous pourrez ensuite faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine pour mettre en place un dispositif anti-impôts si vous le souhaitez.

 

 
> A voir également : choisissez la meilleure solution pour défiscaliser grâce au Défiscalisator, le 1er simulateur de défiscalisation en France

Par Frédéric BILLOT










Découvrez vite le premier site de produits financiers : des offres exclusives pour vos produits bancaires et vos assurances, des conseils adaptés à votre situation, une offre de parrainage exclusive !

Copyright @2019 Finansemble.fr. Tous droits réservés. Avertissement légal.