^


Crowdfunding : Un investissement encadré


Article publié le 30/01/2015

Crowdfunding : Un investissement encadré

Crowdfunding : Vous ne connaissez pas encore ce terme ? La traduction littérale est le financement par la foule. Pour les investisseurs, c’est un nouveau moyen de diversification de patrimoine avec une rentabilité espérée supérieure à l’épargne classique. Plus encore, l’investisseur met son capital au service de l’économie réelle en choisissant les projets ou entreprises pour lesquels il a le plus d’affinités. Ce type de financement comprend plusieurs avantages, et aussi forcément des risques. Qu’en est-il des garanties pour l’investisseur ?
 
La règlementation de ce nouveau mode de financement est en plein essor. Tentons d’y voir plus clair.


Tout d’abord, il est nécessaire de distinguer les trois modes de crowdfunding :
 
Le crowdfunding de dons
Le crowdfunfing de prêts
Le crowdfunding par actionnariat 
 

 

Le crowdfunding par dons


Acte de grande générosité pensez-vous à priori. Au-delà de l’affection que porte le donateur au projet auquel il s’identifie, il s’agit à proprement parler d’un don. Les dons ouvrant droit à une défiscalisation à hauteur de 66% du montant versé sans toutefois que ce montant ne dépasse 20% du revenu imposable (25% si une contrepartie est versée au donateur).
 

 

Le crowdfunding par prêts


Les intérêts perçus grâce à ce type de prêts sont soumis à des prélèvements sociaux (CSG, CRDS) à hauteur de 15,5%. De plus, l’investisseur, sur les intérêts qu’il perçoit, est obligatoirement prélevé d’un acompte de 24% relatif à l’impôt sur le revenu (sauf dans le cas où le revenu fiscal n’excède pas 25.000€ pour une personne seule, 50.000€ pour un couple, une demande de dispense d’acompte est possible). Lors de sa déclaration d’impôts, l’année suivante, l’investisseur déclare les intérêts perçus et bénéficiera d’un crédit d’impôt relatif à l’acompte versé antérieurement.
 
Toutes les plates-formes de crowdfunding de prêts aux particuliers et aux entreprises doivent être munies du statut d’Intermédiaire en Financement Participatif (IFP) depuis le 1e Octobre 2014.
 

 

Le crowdfunding par actionnariat (Private Equity)

 
Investir dans des entreprises par ce biais permet de jouir d’avantages fiscaux non négligeables. En effet, l’investisseur peut décider d’imputer ses réductions à son impôt sur le revenu (IR) ou bien à son impôt sur la fortune (ISF). Dans le premier cas, il est possible de réduire son IR jusqu’à 18% du montant investi, montant qui ne doit pas excéder 50.000€ soit une réduction pouvant aller jusqu’à 9.000€. Dans le second cas, l’investisseur peut réduire son ISF jusqu’à 50% du montant investi, montant qui ne doit pas excéder 90.000€ soit une réduction pouvant aller jusqu’à 45.000€.
 
A savoir, depuis le 1e Octobre 2014, toutes les plates-formes de crowdfunding par actionnariat doivent bénéficier du statut de Conseiller en Investissement Participatif (CIP).
 
L’évolution du cadre réglementaire de ce mode de financement vient en complément des mesures prises par les plates-formes elles-mêmes qui effectuent une forte sélection des projets pouvant demander des fonds. De plus, ces plates-formes s’assurent que les demandeurs de fonds soient au courant des risques encourus et que la part de leur patrimoine investi ne soit pas trop importante.
 
Pour conclure, le crowdfunding, au-delà de sa prononciation dans l’air du temps, offre de réelles opportunités de diversification de patrimoine avec un cadre règlementaire désormais tangible. Cependant, il ne faut pas oublier que ce type de placement n’est pas sans risque. Il comprend, certes d’intéressantes plus-values potentielles, mais revoir son capital n’est pas garanti. Il s’adresse aux investisseurs ayant une faible aversion au risque, attirés par de forts rendements potentiels et voulant mettre leur capital au service de l’économie réelle.

 

> A voir également : Découvrez nos possibilités d'investissement plaisir ici


Par Thibaut SANSON









Découvrez vite le premier site de produits financiers : des offres exclusives pour vos produits bancaires et vos assurances, des conseils adaptés à votre situation, une offre de parrainage exclusive !

Copyright @2019 Finansemble.fr. Tous droits réservés. Avertissement légal.