^

Vaches Laitières

Vaches Laitières


Investir dans une vache laitière : Un investissement rentable et original !

 

Devenir propriétaire d'une vache laitière est un investissement sur le long terme avec des rendements conséquents et des possibilités de déduction d'impôt.



Caractéristiques

Vaches Laitières : Caractéristiques



Qu'est-ce que c'est ?


L'investissement plaisir dans une vache laitière est un investissement de plus en plus en vogue ces derniers temps.

 

Il permet à l’investisseur de diversifier son patrimoine tout en investissant de manière originale. De par son investissement, celui-ci participe au soutien de l’élevage agricole tout en bénéficiant de taux de rendement attractifs. Ils sont compris entre 4% et 5%, ce qui est largement supérieur à d’autres placements de base comme le livret A.

 

C'est un investissement performant :

 

  • Les résultats sont mutualisés grâce à une gestion commune.

 

  • Les vaches laitières sont des produits alimentaires de base. L’investissement se situe dans un secteur qui ne connait pas la crise avec l’augmentation constante de la population mondiale.

 

  • L’éleveur est assuré sur tout décès dans le troupeau.

 

 

Enfin, c’est un investissement peu liquide et donc de long terme. Il est conseillé de conserver cet investissement au moins 5 ans afin d’assurer sa rentabilité.


Comment ça marche ?


L’investisseur place son argent dans des vaches qui sont louées à des éleveurs.

 

Il apporte la mise de départ pour acheter les bovins et l'éleveur s'occupe de leur entretien. C’est une société spécialisée (AFIC) qui va faire l'intermédiaire. L'éleveur, en échange de l’entretien fourni et afin de financer son activité, récupère le lait, l'ensemble de la descendance mâle, et la moitié de la descendance femelle pour renouveler l'âge du troupeau. La deuxième moitié de la descendance femelle est donc divisée entre lui, l’AFIC et l’investisseur.

 

Deux options vont donc s’offrir à l’investisseur : prendre les gains et donc vendre les vaches qui lui reviennent une fois qu'elles sont adultes ou les réinvestir pour faire grossir son cheptel.


Quelles conditions ?


Aucune condition n'est nécessaire. Il suffit de vouloir diversifier son patrimoine où d'être passionné par ce secteur.


Les démarches ?


Le coût d'une vache tourne autour de 1.530€ et l'investisseur doit en acheter une au minimum.

 

 

Les droits d’enregistrement sont de 125 euros.


Bon à savoir


L’investisseur peut obtenir un avantage fiscal en investissant dans une vache laitière.

 


Pour cela, il faut qu’il ait déclaré ses revenus générés par ce placement comme "bénéfices agricoles imposés au régime réel normal ». Ainsi, la somme qu’il aura investi lui permettra de créer un déficit qui sera déductible des revenus nets de son foyer dans la limite de 106.225€.

 


Il peut aussi les rendre déductible des bénéfices agricoles des 6 années suivantes si la somme de tous ses autres revenus dépasse 106.225€.



Nos offres du moment

Nos offres Vaches Laitières du moment





Devenir Membre

Consultez les avis de la communauté.

Rajouter une personne sur mon assurance auto 6 réponses 8 April à 11:48
Fiscalité de l'assurance vie ? 9 réponses 6 September à 15:48
Quelle est la différence entre une assurance vie et une assurance décès ? 9 réponses 23 November à 21:35
A partir de quel montant doit on justifier l'origine du versement? 13 réponses 7 September à 9:30
Meilleur placement plaisir ? 35 réponses 28 December à 22:55
Est il possible d'avoir plusieurs assurances identiques ? 9 réponses 3 May à 18:34
Crowdfunding : quel site choisir ? 20 réponses 5 December à 0:28
Quelle sécurité avec le crowdfunding ? 6 réponses 29 November à 17:53
Réforme des retraites complémentaires 3 réponses 15 April à 14:33
Démembrement / Transmission 3 réponses 2 September à 11:40




Découvrez vite le premier site de produits financiers : des offres exclusives pour vos produits bancaires et vos assurances, des conseils adaptés à votre situation, une offre de parrainage exclusive !

Copyright @2017 Finansemble.fr. Tous droits réservés. Avertissement légal.