^

ART COMPTEMPORAIN

ART COMPTEMPORAIN


Réduisez votre ISF et faites vous plaisir en investissant dans l'art contemporain !


L'art contemporain est un investissement très intéressant qui permet à la fois de diversifier son patrimoine, profiter d'une fiscalité très avantageuse pour les particuliers assujettis à l'ISF et bénéficier d'une belle rentailité si on choisit bien son placement.

Caractéristiques

ART COMPTEMPORAIN : Caractéristiques



Qu'est-ce que c'est ?


 Le marché de l’art s’est démocratisé et est maintenant très facile d’accès.

Acquérir une œuvre d'art, c’est une autre manière de mêler placement et plaisir.  L’art est un moyen de diversifier son patrimoine mais c’est aussi une valeur refuge car il est complètement déconnecté de l’évolution des cours des marchés financiers.

De plus, investir dans l’art peut s’avérer être très rentable si on choisit bien son placement.

Les investisseurs peuvent réaliser des  placements sous la forme de documents anciens, tableaux, peintures, photos, autographes, etc...
L’art est un placement de prestige qui offre un plaisir  pour les yeux conséquent.

Ce marché est réservé aux investisseurs qui s’y connaissent ou qui sont bien conseillés car la  part de risque peut être plus ou moins importante en fonction de l’œuvre choisie.
 

Comment ça marche ?


L’achat d’une œuvre d’art est un placement à long terme où il vaut mieux conserver l'œuvre au moins 5 ans. Dans un souci de diversification, il est préférable pour l’investisseur de ne pas dépasser 10% de son patrimoine investi sur le marché de l’art.

Les cotes sont moins volatiles que les actions mais le fonctionnement est le même : Il y a des données sur l’ensemble des œuvres et des artistes et la cote d’une œuvre se base sur un historique des ventes sur plusieurs années.

L’art est donc un bon placement à long terme et rentable, à condition d’y placer suffisamment d’argent car les placements les plus surs sur le marché de l’art sont ceux dont les valeurs sont les plus élevées et où les artistes seront déjà connus. En effet, plus le prix de l’œuvre est élevé, plus elle a de chance d’augmenter en valeur. Il vaut donc mieux acheter une œuvre chère que plusieurs œuvres au prix moins élevé.


De plus, Il faut revendre l’œuvre quand la cote de l’œuvre qui a été achetée augmente de manière conséquente ; trouver un acheteur pour la revente n’est pas toujours évident. Il est donc important d’investir dans une œuvre pour laquelle on a un réel attachement car n’oublions pas qu’investir dans une œuvre d’art est tout d’abord un placement plaisir.

Pour bien montrer qu'il est tout à fait possible d'effectuer des plus-values sur le long terme en investissant dans l'art, prenons l'exemple de l'historique des prix des oeuvres de l'artiste René Magritte :

En partant d'une base 100 en l'an 2000, les prix ont grimpé jusqu'à 320 en 2013 !
 

Quelles conditions ?


Pour investir de manière efficace dans l’art, il est nécessaire de bloquer au moins quelques milliers d’euros.
 

Les démarches ?


Il est préférable d’éviter l’achat sur internet. Les œuvres disponibles sur internet sont celles qui n’ont pas réussi à être vendues  dans les ventes privées ou ventes aux enchères. De plus,  il y a un plus fort risque d’acheter un faux ou d’être déçu par la qualité du bien.

Il est donc plus sûr de se rendre dans des galeries, salons, ventes aux enchères ou ventes privées où la qualité des œuvres est quasi certaine.
Par contre il est tout à fait conseillé de se renseigner sur internet où l’information est très complète.

Avant d’acheter sur le marché de l’art, il est très important de se renseigner sur la cote de l’artiste. Pour choisir au mieux son placement, il faut soit s’y connaitre, soit faire appel à des conseils d’experts.
 

Bon à savoir


La fiscalité des œuvres d’art a bien des avantages.

Dans le cadre de l’impôt sur la fortune (ISF) : L’art n’est pas assujetti à l’ISF. C’est donc une niche fiscale très intéressante pour ceux qui sont soumis à cet impôt.

Dans le cadre de la revente de l’œuvre d’art, il y’a deux possibilités :
 
  • - Une taxation de 5% sur le prix de vente total si l'investisseut n'a pas conservé la facture.
 
  • - Si l’investisseur a conservé un justificatif d’achat (facture), il s’agit d’une taxation sur la plus-value de 19%, plus les prélèvements sociaux. Toutefois, un abattement fiscal de 10% pour chaque année de détention après la 3ème année de détention est appliqué. L'exonération est donc complète après 12 ans. Il est donc important de toujours conserver tout justificatif.


Nos offres du moment

Nos offres ART COMPTEMPORAIN du moment





Devenir Membre

Consultez les avis de la communauté.

Mr. 0 réponse 2 January à 1:29
Mr. 0 réponse 2 January à 1:29
Mr. 0 réponse 2 January à 1:29
Mr. 0 réponse 2 January à 1:29
Mr. 0 réponse 2 January à 1:29
Mr. 0 réponse 2 January à 1:29
Mr. 0 réponse 2 January à 1:29
Mr. 0 réponse 2 January à 1:29
Mr. 0 réponse 2 January à 1:29
Mr. 0 réponse 2 January à 1:29




Découvrez vite le premier site de produits financiers : des offres exclusives pour vos produits bancaires et vos assurances, des conseils adaptés à votre situation, une offre de parrainage exclusive !

Copyright @2019 Finansemble.fr. Tous droits réservés. Avertissement légal.