^

Quel est le meilleur produit de défiscalisation ?



par
thomas g.
le 03/06/2013 0:13

Je souhaite réduire mes impôts significativement, à quel produit souscrire?





par
yvon p.
le 03/06/2013 13:22

Cela dépend du cas. Mais en tout cas, la diversification est le meilleur moyen de réduire ses impôts. Bien entendu, il ne faut pas oublier qu'il y a toujours le fameux plafonnement des niches fiscales qui limite la réduction d'impôt. 

FCPI, FIP, SCPI Malraux, etc. Il vous appartient de déterminer le produit qui vous convient le plus.




par
tedd c.
le 06/06/2013 13:50

Bonjour,

J'avoue avoir un penchant sur les réductions d'impôt en rapport à l'investissement PME. Ce produit de défiscalisation permet d'avoir deux types d'avantages fiscaux sur l'IR et sur l'ISF. cad 50% du montant versé sur   l'ISF et 18% sur l'IR. 




par
didier p.
le 10/06/2013 14:27

Bonjour,

Les avantages fiscaux  qui peuvent être déduites par rapport aux investissements pme pmi ne sont pas forécment les  meilleurs produits de défiscalisation.

Compte tenu du plafonnnement des avantages fiscaux, les réductions d'impôt qui excèdent les plafonds ne sont pas reportables au titre de l'exercice suivant.

ex: Prenons le cas d'une réduction d'ISF, Cette année,  si je bénéficie d'une réduction d'impôt de 25.000€! Ce dépasse le plafond en question de 5.000€. Dans ce cas, ce supplément ne pourra pas être reporté dans le prochain exercice car l'administration fiscale ne prescrit pas les réductions d'impôt des années précédentes bien qu'elles peuvent être considérées comme étant des produits constatés d'avances.




par
marc d.
le 27/06/2013 9:38

Parmi les produits de défiscalisation, le Girardin industriel est le plus profitable de tous à condition de trouver une entreprise qui ne risque pas d'être en faillite dans les 5 prochaines années de la souscription. Si le cas se produit, les avantages fiscaux risquent d'être annulés.

Un investissement de 2000€ permet d'avoir une réduction d'impôt d'environ  2.400€. Autrement dit, il procure un rendement entre 18% à 19% en sus du montant de l'investissement en question. Autant dire qu'il faut sauter à l'occasion une fois que l'on a l'opportunité de souscrire à un girardin industriel. 




par
Manu
le 27/06/2013 11:03

Bonjour Marc,

 

Je pense que tes chiffres sont faux, de quoi parles tu ? Cela m'intéresse. Peux tu m'expliquer ou reprendre tes chiffres ? Merci

 

Emmanuel

 

 




par
tianah r.
le 05/07/2013 15:42

Bonjour,

Je crois que l'exemple n'est pas très clair. Voici un exemple, je ne sais pas si c'est plus clair en soi.

Le montant de mes impôts est par exemple de 70.000€. Puis, je décide d'investir en Girardin Industriel à raison de 30.000€. L'économie d'impôt qui résultera de cet investissement sera d'environ 36.000€. Soit un surplus de 6.000€.

Au final, j'aurais donc à payer (70.000€ - 36.000€)= 34.000€.

C'est notamment l'exemple le plus simple. Cela ne tient d'ailleurs pas compte du plafond des niches fiscales.




par
marc d.
le 05/07/2013 16:08

Bonjour,

Je voulais tout simplement dire que le Girardin Industriel procure une réduction d'impôt pouvant aller jusqu'à 120% du montant de l'investissement. Autrement dit, TRI de 20%.

L'exemple était alors erroné. Désolé Emmanuel!




par
Manu
le 05/07/2013 16:26

Impressionnant ! Existe t il un plafonnement ? Récupères tu ton argent investi dans ce produit de défiscalisation au bout d un certain temps ?

merci

 

Emmanuel




par
mathilde k.
le 08/07/2013 20:32

Le girardin industriel admet en effet un plafonnement: il s'agit notamment des niches fiscales. Je pense que les réductions d'impôts sur les investissements en Outre Mer sont limitées à 38.000€ par an, 48.000€ pour les girardins industriels avec agrément.

Cependant, depuis que le plafonnement des niches fiscales est descendu à 10.000€, je ne suis pas très au courant de l'impact de ce changement sur le plafond des Girardin Industriel.




par
Jack L.
le 31/07/2013 5:06

En matière de défiscalisation, les moyens ne manquent pas. Le principal outil en matière de défiscalisation, c’est l’immobilier d'investissement locatif. C’est celui qui réduit de façon la plus significative la facture des impôts à payer. Cependant, on peut toujours payer moins d'impôt grâce aux dons aux œuvres caritatives,  à l' achat d’œuvres d’art, au FCPI, FIP, à la souscription au capital de nouvelles sociétés, au SOFICA, à l' emploi d’un salarié à domicile ou grâce aux cotisations syndicales




par
Alex P.
le 06/10/2013 14:22

Bonjour,

Un de mes placements plaisir est un produit de défiscalisation !

j'ai déjà investi dans des parts de GFF ! C est quoi ? C est de la forêt ! Ça procure actuellement 18% de réduction d'impots sur le revenu ! Si vous êtes imposé à l'ISF, ça vaut aussi le coup, mais je ne connais pas le taux de réduction d'ISF !

pour moi, c est le meilleur car, c'est écologique, le rendement est intéressant et c'est un produit très recherché, donc très sur !

 

voilou

 

Alex

 




par
Adel P.
le 10/10/2013 20:57

Eh oui,

 

D'après ce que je sais, les groupements fonciers forestiers continuent de bénéficier pour 2013 de la réduction d’impôt sur le revenu de 18% du montant investi, dans la limite de 2 052€ de réduction d’impôt pour un couple et de 1 026€ pour un célibataire, veuf ou divorcé. Mais, ils peuvent aussi obtenir une réduction de 75% sur l'ISF, les droits de donation et succession.

 

Vive les forêts !

 

adel




par
Georgio
le 16/10/2013 6:35

Bonjour,

Il ne faut pas oublier également que la loi TEPA permet de bénéficier d’une réduction d’ISF de 50% du montant souscrit directement ou indirectement dans le capital d’une PME, dans la limite annuelle de réduction d’ISF de 45 000€. Cette loi a vocation à s’appliquer aux GFF en création ou en augmentation, en contrepartie d’une conservation des parts pendant 6 ans.

 

Georgio




par
contact
le 11/11/2013 14:45

Personnellement je te conseille le dispositif girardin qui est un très bon moyen de réduire son impôt sur les sociétés ou son impôt sur les revenus.

Il s'agit pour moi d'un des meilleurs dispositifs de défiscalisation actuel et je pense qu'il faut en profiter avant que cette loi disparaisse.

La loi girardin induit un investissement immobilier dans les DOM TOM, je vous laisse allez vous renseigner à ce sujet pour vous faire votre avis.




par
aline
le 27/11/2013 15:14

surtout ne vous laisser pas tenter par du GIRARDIN ou autre forme d'investissement voltaique,

l'offre est très alléchante, mais des milliers de français ont été grugés : ils ont dû s'acquiter le l'impôt +10 % de pénalités + les intérêts de retard, et leurs souscriptions sont perdus : faites le calcul :5000€ de souscription +  7500 € d'impôts + 10% + 4,5% d'intér^ts de retard par an  : cela existe pour de vrai, pour se défendre il faut se payer unavocat fiscaliste sans être sûr du résultat.

Alors ceux qui vous le proposent doivent y avoir des intérêts !




par
Emmanuel de Finansemble
le 08/10/2014 15:30

Testez le Défiscalisator !

 

Le premier outil qui propose de façon indépendante tous les produits de défiscalisation en fonction de vos revenus et de votre profil !




par
Martin O.
le 13/10/2014 19:21

Vous avez beaucoup parlé du Girardin Industriel mais pas du Girardin Social ! Pourtant il est beaucoup plus sûr que le Girardin Industriel car le bien est loué à une entité semi publique...Par contre il faut être fortement imposé pour pouvoir en bénéficier dans de bonnes conditions.




par
Basile Q.
le 20/10/2014 11:28

Jack L. a parlé d'investissement immobilier locatif pour réduire son impôt mais cela implique d'investir de grosses sommes...

 

Par contre avec les SCPI fiscales, on peut accéder aux réductions d'impôt de l'investissement immobilier locatif (ex : Malraux, Duflot) à de beaucoup plus faibles montants. En plus, Aucun souci de gestion et aucun frais à gérer, c'est la société de gestion qui s'en occupe.




par
adelavilleon
le 21/10/2014 9:54

Oui tu as raison Basile mais il me semble que cela reste plus risqué ! Notamment vis à vis de l




par
Karl B.
le 21/10/2014 11:34

Oui Basile, mais il faut savoir tout de même qu'avec les SCPI fiscales, il n'y a aucune garantie de capital et de rendement. Le prix et le délai de vente des parts de SCPI peuvent varier fortement selon l'évolution du marché de l'immobilier.




par
Gabriel d.
le 11/12/2014 15:57

Personellement je me renseigne pour investir dans une résidence étudiante à Lyon à crédit ! Je veux commencer à me créer un patrimoine immobilier et ça me semble être un bon moyen pour débuter car les tickets sont moins élevés comme ce sont des petits appartements...

Il y'a une réelle demande croissante dans ce type de résidence, les places sont de plus en plus demandées.

 

Autres avantages :c'est une société  de gestion qui s'occupe de tout et les loyers sont garantis.

En plus je vais pouvoir défiscaliser grâce au dispositif Censi bouvard qui procure une réduction de 11% du montant investi.

 




par
Emmanuel de Finansemble
le 09/03/2015 9:43

Bonjour,

Pour trouver le produit de défiscalisation qui vous correpond le mieux (selon votre âge et votre profil de risque), le mieux est d'essayer l'arme de destruction massive des impôts (dixit Stéphane Soumier de BFM) :

 

DEFISCALISATOR

 

Plus de 100.000 simulations ont été effectuées depuis octobre 2014.

 

Emmanuel




par
nicolas
le 02/10/2015 13:47

Bonjour,

Mon expérience en matière de défiscalisation montre qu'il n'y a pas de produit miracle. L'état finit toujours par reprendre ce qu'il a accordé, voire bien plus encore.

Prenez par exemple, les SCPI travaux. La défiscalisation est très alléchante sur le papier. Oui mais uniquement les 2 ou 3 premières années correspondant aux travaux. Ensuite, vous paierez l’impôt foncier. A la revente, vous passerez à la caisse pour régler l’impôt sur les plus values. Car la plus value ne se calcule pas sur la base du prix d’achat de la part, mais sur la valeur hors travaux et hors frais d’achat (puisque vous les avez déjà déduits les premières années). Sans compter que vos avoirs auront été bloqués pendant 15 ans minimum.

Autre exemple avec les FCPI. Là encore une défiscalisation intéressante. Mais les frais d’achat et surtout les frais de gestion (plus de 4% / an en général) pendant une durée minimale de 6 ans vous auront vite fait oublier l’avantage de 18% accordé par l’état.

Vient ensuite le Pinel avec ses 21% de réduction d’impôts maximum. Retirez la taxe foncière, l’impôt sur les revenus fonciers et l’ensemble des charges et des frais de gestion. Vous verrez rapidement qu’il ne vous reste plus grand-chose. Sans compter que le risque de revente à perte loin d’être négligeable. De plus il faut savoir qu’en matière d’immobilier locatif, le rendement communiqué par le promoteur n’a aucun sens. Il faut raisonner en TRI (Taux de rendement interne) déterminé par le flux cash des recettes et des dépenses. Et là, on atterri loin des 4 à 5% généralement promis.

Et pour finir les LMNP ou LMP (Logements Meublés non professionnels ou logements meublés professionnels) avec récupération de TVA. Sont concernées les résidences étudiant, résidences séniors et résidences de vacances. Là, le casse tête se situe au moment de la revente où vous ne pourrez pas utiliser les circuits classiques. Dans la majorité des cas, la revente se fait à perte, si toutefois vous trouvez un acheteur.

Pour conclure, je n’ai pas encore trouvé le produit miracle qui associe défiscalisation et intérêt financier sur la totalité de l’opération.




par
c.delmas31
le 10/02/2016 11:14

Bonjour Thomas, 

Il existe aujourd'hui tellement de façons différentes de réduire ses impôts que vous allez avoir le choix. En fonction de votre fiscalité de base et selon vos attentes, il peut y avoir plusieurs dispositifs accessibles, notamment dans le secteur de l'immobilier. En effet, selon la loi de défiscalisation que vous choisirez et en fonction de votre logement, vous pouvez atteindre un taux d'avantage fiscal très intéréssant. 

Cependant, je vous conseille de faire une simulation en ligne au prélable via un simulateur LMNP ou simulateur loi Pinel gratuits, par exemple. Il en existe beaucoup sur le net, il est donc judicieux d'en faire plusieurs afin d'avoir une idée approximative des avanatges fiscaux obtenus.

Bien cordialement Smiley  

Cédric




par
étienne
le 08/04/2016 9:59

Bonjour à tous,

 

Je viens de me rendre compte que le programme Censi Bouvard allait prendre fin le 31 décembre 2016.
Pour rappel, cette loi permet d'investir dans des résidences de service (aux étudiants, aux personnes âgées et handicapées, destinées au tourisme, etc.), permettant d'obtenir une réduction de 11% de l'investissement (limité à 11% de 300.000 €, soit 33 000 €). La réduction totale est ensuite répartie sur 9 ans. Finalement, la réduction maximale est donc de 3667 € par an pendant 9 ans.
A savoir aussi, l'investissement en Censi-Bouvard permet de récupérer 100% de la TVA, à condition de garder le bien un certain temps.

Etant donné qu'il faut garder le bien au moins 9 ans, je m'interrogeais sur l'effet de la fin du Censi Bouvard : est-ce que les personnes qui ont investi cette année vont voir l'avantage prendre fin en même temps que la mesure ? Ou bien est-ce que la réduction fiscale perdurera bien pendant 9 ans ?




par
molie.varek
le 27/07/2016 11:08

Bonjour je souhaiterais connaitre votre avis concernant les résidences seniors et la défiscalisation, on raconte beaucoup de choses on m'a parlé de rendement entre 4 et 5% j'aimerais savoir ce qu'il en est réelement en 2016?




par
J-M
le 28/07/2016 9:38

Bonjour,

Personnellement j'ai investi dans de l'EHPAD et dans des SCPI spécialisée dans ce secteur et j'en suis très satisfait.



Votre réponse :






Sur le même thême :








Découvrez vite le premier site de produits financiers : des offres exclusives pour vos produits bancaires et vos assurances, des conseils adaptés à votre situation, une offre de parrainage exclusive !

Copyright @2017 Finansemble.fr. Tous droits réservés. Avertissement légal.