^

Année blanche fiscale ? On ne va pas payer d'impôt ?



par
Béa
le 17/06/2016 10:05

Qu'est ce que l'année blanche fiscale ? cela veut dire que l'an prochain on ne payera pas d'impôt du tout ???




par
Harold
le 18/06/2016 15:16

D'après ce que j'ai compris pas vraiment. 

L'impôt de 2017 sera calculé sur l'année 2016 et l'impôt de 2018 sera en prélèvement à la source sur l'année en cours lorsque la réforme entrera en vigueur. Pour résumer Béa, vous n'êtes pas imposé sur l'année 2017 mais vous paierez quand même des impôts cette année-là.




par
Béa
le 18/06/2016 21:30

Mais comment vais-je faire pour déclarer mes revenus de 2018 alors que je ne les ais pas encore perçu ?




par
Harold
le 19/06/2016 9:00

Vous continuerez de faire votre déclaration de revenus d'une année l'année suivante, en l'occurence en avril 2019.

 

Ce qui change: L'impôt est prélevé à la source (auprès des employeurs) et vous n'avez donc plus besoin au cours d'une année de régler ton imposition de l'année précédente. 

 

Ce qui ne change pas: La déclaration de revenus reste, selon les mêmes modalités, en n vous déclarez les revenus de n-1. 

 




par
Béa
le 20/06/2016 20:06

Mais en tant qu'indépendante je n'ai pas d'employeur et mes revenus varient beaucoup d'un mois sur l'autre. Comment cela va se passer pour moi ? 
Merci de vos réponses




par
Harold
le 21/06/2016 11:32

Vous devrez verser un acompte mensuel ou trimestriel, basé sur vos revenus de 2016 et 2017. Si vous anticipez une importante baisse de revenus en 2018, vous pouvez le signaler à l'administration afin que cet acompte soit réestimé.




par
JeanClaude
le 30/06/2016 22:38

Vous avez l'air de plus vous y connaitre que moi... Je gagne plus que ma femme qui est à mi-temps pour s'occuper des enfants, mais nous partageons le même foyer fiscal. Savez vous comment cela va se passer ? 




par
Claire
le 04/07/2016 17:41

Il est possible d'avoir deux taux d'imposition différent au sein d'un même foyer fiscal en cas de fortes disparités de revenus entre deux membres d'un couple. 

 

Personnellement, j'aimerai savoir si on a pas tout intérêt à profiter de l'année blanche fiscale pour en tirer le maximum de revenus qu'on se verra pas imposer du coup.




par
Baptiste
le 09/07/2016 18:32

ahahah oui faudra essayer de récupérer au maximum pour ne pas être imposé !! 
c'est le moment de demander une augmentation !...
Mais bon je me fais pas d'illusions, ils arriveront à nous avoir ...




par
Claire
le 11/07/2016 10:48

Tous les revenus exceptionnels (plus-values mobilières, plus-values immobilières, indemnité de départ) continueront d'être imposés pour encadrer "l'effet pervers" de cette réforme.




par
Alain
le 10/08/2016 17:17

Et du coup pour les réductions fiscales ce se passe comment ?




par
Alain
le 20/08/2016 14:26

Pas de réponse ???




par
Gilles
le 21/08/2016 7:13

Bonjour Alain,

 

Elles seront pris en compte l'année d'après. 




par
Alain
le 22/08/2016 0:56

Par quel mécanisme ?




par
Amandine
le 05/09/2016 8:21

Bonjour à tous,

 

Toujours plaisant de pouvoir échanger sur un sujet qui semble aussi compliqué. Quid de l'anonymat avec cette réforme ? Perso je n'ai pas particulièrement envie que mon patron puisse connaitre les revenus de mon foyer.




par
Harold
le 07/09/2016 17:51

Le taux est censé dépendre du secret fiscal. Si votre employeur évoque ce taux, il est passible d'une amende de 10 000€. 

Vous pouvez aussi moduler votre taux si vos revenus sont sensiblement différents de ceux de votre mari et ainsi avoir un taux ajusté à vos seuls revenus ne laissant pas deviner la situation de votre foyer fiscal.

Et si vous le désirez vraiment, vous pouvez vous faire appliquer un taux neutre et ensuite payer le solde aux impôts de votre côté.




par
Michel
le 07/09/2016 20:37

Allezzzz encore une réforme du bon Sapin, roi des fôrets, qui va encore rajouter des charges administratives aux entreprises... Il serait peut être temps de les soutenir.




par
Frank
le 07/09/2016 23:04

Honnêtement, je vis en Allemagne où les impôts sont déjà déduits à la source et c'est très simple et ça facilite les choses ! Et pour les entreprises c'est seulement deux lignes en plus dans un logiciel... C'est beaucoup plus pratique que les gens ont l'air de le penser (sans même avoir essayé...)




par
Solène
le 08/09/2016 0:51

L'intérêt est aussi de payer des impôts sur ce qu'on gagne actuellement et non pas l'année dernière. Si un jour vous vous retrouvez en situation de précarité vous serez bien content de profiter de cette réforme Michel. Encore un pavlovisme puéril révélateur de notre société.




par
Manu
le 08/09/2016 18:35

Quid des artisans ? Jsuis artisan, j'ai du mal a comprendre comment ma situation va évoluer. Mes revenus changent. Parfois il y a du boulot, parfois il y en a pas. Donc ça se passe comment ?




par
JM
le 09/09/2016 10:56

On aura un accompte à payer tous les mois ou tous les trois mois calculé en fonction de ce qu'on a gagné les mois précédent et ajusté ensuite en fonction de ce qu'on a gagné réellement.




par
Serge
le 09/09/2016 18:43

L'un des principaux intérêts de cette réforme est aussi de ne plus avoir à payer la dernière année d'imposition des proches dont on hérite.




par
Christophe
le 09/09/2016 18:46

Bonjour,

 

Comment cela se passe pour les personnes comme moi quittant la France fin 2017 ? Cadeau ?

 

Christophe




par
Olivierdurand
le 14/09/2016 11:37

Pour ceux qui décident de s'expatrier à l'issue de 2017, ils seront redevables en 2018 de l'impôt de 2017.




par
Thomas
le 20/09/2016 7:06

Je n'entends pas assez dire, y compris ici sur le forum, que cette réforme a l'avantage d'en finir une bonne fois pour toute avec le décalage (revenus-paiement des impôts), de lisser tout ça et donc de plus se faire avoir quand on rencontre une baisse de revenus à une année alors que l'année précédente tout allait bien !

 

Ca me parait être pourtant l'aspect le plus intéressant de cette réforme ! Finit l'année "de merde" niveau boulot et rentrée d'argent qui en plus s'ajoute au paiement de l'impôt sur l'année dernière qui était elle faste financièrement parlant.




par
Laurence
le 21/09/2016 15:04

Quid des crédits d'impôts ?




par
Christophe
le 21/09/2016 17:27

Bonjour Laurence,

 

Comme pour ceux qui auront un taux par défaut (Ex: jeune passant du statut d'étudiant au statut de travailleur), les bénéficiaires de crédits d'impôts seront "surimposés". Vous serez remboursé l'année prochaine mais dans un premier temps vous allez être surimposé.

 

Christophe




par
Laurence
le 21/09/2016 19:00

Merci de votre réactivité Christophe mais pourquoi dites-vous que je vais être surimposée ? Je ne suis pas sûre de bien comprendre.




par
Christophe
le 22/09/2016 10:18

Car un imposable bénéficiant d'un crédit d'impôt sera toujours prélevé plus que ce qu'il devrait payer, le crédit d'impôt étant appliqué l'année suivante




par
Christophe
le 22/09/2016 10:29

Petit exemple numérique pour que vous puissiez bien comprendre Laurence et comparer le nouveau système (que je soutiens d'ailleurs pour tout un tas de raisons évoquées ici d'ailleurs) et le "futur ancien" système:

 

- Salaire net : 1915 € / crédit d'impôt : 500 euros

 

  • Système actuel: 518 euros d'impôts payés par tiers ou mensualisé

 

  • Prélèvement à la source: 1018 euros d'impôts payés en année N, remboursé de 500 euros en N+1. Prélèvement de 84 euros par mois. Salaire net d'impôts 1831 euros.



par
Damien
le 27/09/2016 10:21

Tout ça sera beaucoup trop compliqué à mettre en place pour les entreprises: "On va vers une catastrophe annoncée, c'est beaucoup trop compliqué", a jugé M. Gattaz sur RTL. "Il faut arrêter de mettre en place des dispositifs anxyogènes".




par
Paul
le 27/09/2016 11:57

C'est pour cela que tous les grands pays d'Europe l'ont déjà adopté... (Allemagne: 1925, Pays-Bas: 1941, Royaume-Uni: 1944, Irlande: 1960, Belgique: 1962, Luxembourg: 1967, Danemark: 1970, Italie: 1973, Espagne: 1979, etc...).

 

Incroyable la désinformation qu'on cherche à nous faire avaler sur ce sujet. Tous les grands pays l'ont déjà adopté et on cherche à nous faire croire que c'est trop compliqué à appliquer... 




par
Léa
le 07/10/2016 11:30

Ca sera le moment où jamais pour faire des heures supplémentaires qui seront de facto défiscalisées !!!!!

 




par
Tim
le 04/01/2017 22:09

Bon ben si je comprends bien, l'année blanche se confirme ! Nous allons devoir faire une déclaration d'impôts pour éviter les gros abus mais a priori, si vous recevez un beau bonus en 2017, pas d'impôt supplémentaire à prévoir ! Merci la gauche pour ce cadeau d'adieu... !!!



Votre réponse :






Sur le même thême :








Découvrez vite le premier site de produits financiers : des offres exclusives pour vos produits bancaires et vos assurances, des conseils adaptés à votre situation, une offre de parrainage exclusive !

Copyright @2017 Finansemble.fr. Tous droits réservés. Avertissement légal.